Assises 2014

Prochaines assises organisées par le CNAEMO

 

Lieu: CLERMONT FERRAND cliquez ici pour obtenir les informations pratiques

 

Dates: les 19, 20 et 21 mars 2014

 

Thème: "L'AEMO, une aventure collective " - De la nécessaire pluridisciplinarité en AEMO à la transdisciplinarité.

Texte inducteur:

L’articulation entre le travail en équipe et le travail individuel est une tension créatrice qui est au cœur du travail social depuis ses origines. Les services d’AEMO (AE et AED) n’y échappent pas. Ils ont toujours cherché à organiser institutionnellement la dialectique de cette tension.

A l’heure où il y a lieu de « mieux définir, et de rendre plus lisible » l’AEMO, il est plus que nécessaire d’affirmer mais aussi de démontrer que la régulation des pratiques qui sont d’ailleurs multiples (« mosaïque des pratiques »,  « habit d’Arlequin »), constitue le socle unificateur des pratiques en AEMO. Cette régulation est à la base de ce qui fonde l’institution de nos services et en fait l’armature commune, son « bien commun ». (1)

Cette régulation des pratiques professionnelles qui est donc fondatrice mais aussi constitutive de nos services, est en fait la condition essentielle pour prendre en compte les problématiques familiales. Cette prise en compte ne peut s’envisager qu’à travers l’indispensable, pour ne pas dire l’incontournable participation des familles concernées (quand elle est possible), dans un principe de coéducation comme nous y a invités, plus que jamais la loi du 2-01-2002. Comment alors penser la participation, la coéducation des familles dans ce principe de régulation, tout en reconnaissant la nécessaire dissymétrie des places de chacun? Trois éléments fondamentaux qui structurent l’institution de l’AEMO peuvent nous y aider: l’équipe, le partenariat et la pluridisciplinarité.

L’équipe : le mandat en AEMO qu’il soit administratif ou judiciaire, est trop important, trop grave dans ses enjeux pour laisser le travailleur social affronter seul des situations familiales bien souvent dégradées où la notion de danger pour l’enfant est en permanence à évaluer. Si l’engagement et la responsabilité personnels de l’intervenant sont indispensables dans la conduite de la mesure, le laisser seul serait un fait de non assistance à personne en danger pour lui et la famille. L’institution doit donc garantir la prise en charge et la responsabilité collective  de ce mandat. Elle doit faire en sorte que l’équipe soit cet espace de confiance, lieu de réflexivité, de transmission, gage d’estime de soi et de reconnaissance dans la confrontation avec ses pairs. L’équipe doit être cette instance de gestion des controverses et d’ajustements permanents des actions, des représentations au regard des expériences vécues. Elle doit garantir la culture du travail en AEMO, faite de rites et de valeurs… Elle doit être le lieu de partage de ces valeurs et ainsi permettre cette réflexivité éthique des pratiques. C’est aussi cet espace interdisciplinaire qui doit accueillir, contenir et transformer les émotions, les angoisses et les tensions de chacun. Car on ne peut porter psychiquement l’autre qu’à la condition d’être soi même « porté ». Le projet de service et donc institutionnel doit garantir cette dimension collective de l’AEMO. C’est à dire que le travail individuel« sur le terrain » doit nécessairement être rattaché à un collectif afin d’éviter toute situation de solitude du travailleur social.

Le partenariat/réseau: cette dimension de l’AEMO n’est possible et nécessaire à mettre en œuvre qu’à la condition que ce travail en équipe soit effectivement opérant, comme principe de reconnaissance d’une altérité dans le champ social.  Ce n’est en effet, qu’à partir d’une élaboration collective, garantie institutionnellement, que le travailleur social de l’AEMO, fort de son identité et d’une position/parole, peut venir enrichir et s’enrichir du regard et de l’appréciation des autres partenaires institutionnels et du réseau dans lequel est inscrite la famille. C’est ainsi une manière de poursuivre cette approche plurielle des situations en y incluant la prise en compte des ressources propres de la famille et sa capacité à les mobiliser. L’AEMO n’est pas un monde à part. Le service d’AEMO doit effectivement prendre en  compte l’inscription sociale et culturelle des familles et ainsi prendre part à son niveau, à une meilleure insertion de celles ci.

La pluridisciplinarité : l’action humaine est trop complexe à approcher pour se contenter d’un seul regard. C’est un postulat autant technique qu’éthique. La pluralité des approches et la diversité des regards, ce qui est en soi une posture clinique, s’inscrivent dans le respect de la singularité des personnes et doivent ainsi permettre de chercher des réponses adaptées et singulières. C’est en conjuguant les compétences pluri professionnelles que l’on prend conscience de la relativité de son seul point de vue et que l’on réalise que la réalité complexe et mouvante des situations ne peut se satisfaire de traitements univoques et stéréotypés. C’est dans cette perspective que l’imprévisibilité des situations peut être appréhendée. L’approche pluridisciplinaire doit, par l’échange des savoirs et des compétences dont celles de la famille, faire advenir une transdisciplinarité. C’est à dire des savoirs partagés qui mettent en œuvre une langue commune comme nous dit JP RESWEBER (2)

C’est à ces conditions que peut et doit se constituer l’identité des travailleurs sociaux. C’est à ces conditions que peut et doit pouvoir se constituer cette langue commune avec les familles, cette transdisciplinarité pour et au service des familles. C’est à ces conditions que cette  aventure  collective qu’est l’AEMO doit pouvoir s’exercer dans un cadre légitime.

 (1) Voir à cet égard les positions que le CNAEMO a prises dans « Propositions de recommandations à destination de l’ANESM relative aux principes d’évaluation ». Cf  «  Protection de l’enfance. Paroles des professionnels d’action éducative en milieu ouvert et enjeux pour l’évaluation » par B EME en collaboration avec le CNAEMO. Ed L’Harmattan.
(2) « le pari de la transdisciplinarité » Ed L’Harmattan.

Programme: cliquez ici

Fiche d'inscription: cliquez ici

Plan de Clermond-Ferrand : cliquez ici

Liste des hôtels de Clermond-Ferrand : cliquez ici

Réservez votre hôtel sur le site de l'office de tourisme de Clermont-Ferrand : cliquez ici

Bulletin individuel d'hébergement : cliquez ici

Infos pratiques : cliquez ici

Actualité et Infos du CNAEMO
La revue du CNAEMO

« ESPACE SOCIAL », la revue proposée par le CNAEMO est désormais accessible à tous !

Retrouvez le numéro de Mars 2014 :

AEMO/AED : une aventure collective. De la nécessaire pluridisciplinarité à la transdisciplinarité.

Retrouvez également les commentaires du CNAEMO sur le 8ème rapport de l'ONED

Adhésions 2014

Pensez à renouveler votre adhésion !

Etre adhérent vous permet :

  • d'accéder à l'espace adhérents
  • de recevoir le bulletin bimestriel où vous trouverez des infos concernant le CNAEMO et le secteur de la Protection de l'Enfance

Lire la suite

Espace Adhérents du CNAEMO
Accéder à l'espace adhérents

CNAEMO : regroupement militant d’associations et de travailleurs sociaux de la Protection de l’enfance exerçant des mesures d’action
et d’assistance éducative en milieu ouvert. Assises annuelles – Formation – Revue Espace Social – membre de la CNAPE